Pourquoi faut-il remplacer ses disques de frein avant ?

L’invention du frein à disque remonte aux années 50.

Cette technologie a peu à peu été intégrée à toutes les voitures de série, au moins sur le train avant.

Sur tous les modèles de voitures, il est essentiel de faire un entretien mécanique régulier et de réaliser le remplacement des pièces d’usure.

Le système de freinage est d’une importance capitale pour la sécurité routière, il est donc impératif de remplacer les disques et les plaquettes à temps.

Informations générales sur les freins à disque

Comment fonctionnent les freins à disque ?

Les disques de frein sont généralement fabriqués à partir d’un alliage de fonte.

Ils sont positionnés au niveau du moyeu de la roue et font partie, au même titre que les jantes et les éléments de suspension, des masses non suspendues du véhicule.

Les disques de frein tournent avec la roue, ils ralentissent la vitesse de rotation lorsque les étriers au sein desquels ils sont placés pressent les plaquettes contre eux.

Cet évènement a lieu lorsque le conducteur pose son pied sur la pédale de frein et que le liquide de freinage monte en pression dans le système hydraulique.

Comment s’usent les disques de frein ?

Bien que métalliques et massifs, les disques de frein s’usent avec le temps.

Lorsque les plaquettes sont pressées par l’étrier contre le disque, de puissants frottements s’exercent.

La garniture des plaquettes, plus tendre que le métal, se consomme rapidement.

C’est la raison pour laquelle on utilise généralement deux à trois jeux de plaquettes au cours de la durée de vie d’un seul disque de frein.

Le métal du disque de frein s’use lui aussi : au niveau de la zone de friction avec les plaquettes, son épaisseur diminue peu à peu.

C’est en fonction de cette dimension que l’on détermine lorsqu’il doit être remplacé.

À quelle fréquence doit-on remplacer les disques de frein avant ?

Différence entre disques de frein avant et arrière

Le freinage des voitures repose toujours sur un système de freins à disque à l’avant, mais ce n’est pas toujours le cas pour les roues arrière.

On trouve en effet un bon nombre de petites citadines qui utilisent toujours des freins à tambour à l’arrière.

Même si la voiture est équipée de quatre freins à disque, il faudra vraisemblablement remplacer ceux placés à l’avant plus fréquemment.

On l’explique par le fait que la puissance de freinage est répartie de façon inégale, elle est globalement de l’ordre de 70 % à l’avant et de 30 % à l’arrière.

Dans les faits, les freins à disque arrière ont une espérance de vie presque doublée par rapport à leurs homologues placés sur l’essieu avant.

Vérifier les préconisations du constructeur

Chaque constructeur automobile accompagne ses véhicules d’un carnet d’entretien.

Dans ce document, le propriétaire peut retrouver toutes les recommandations de maintenance préventive.

Vous y trouverez donc la fréquence de remplacement des disques de frein avant officiellement conseillée par le fabricant de la voiture.

C’est une distance qui détermine la périodicité, elle est généralement de l’ordre de 20 000 km à 40 000 km.

Évidemment, les constructeurs automobiles font des propositions relativement prudentes, de manière à conserver un freinage efficace même si le conducteur ne roule pas à l’économie.

Dans les faits, il est souvent possible d’étendre sans danger la durée de vie des disques de frein avant au-delà de la distance suggérée par le constructeur de la voiture, dans la mesure où un examen régulier est effectué.

Contrôler soi-même l’état des disques de frein

Cette vérification peut être faite soi-même, l’objectif étant simplement de contrôler l’épaisseur du disque de frein pour en mesurer l’usure.

On estime qu’un disque est « hors cote », c’est-à-dire que son épaisseur est inférieure au minimum permis, lorsqu’il a perdu au moins 1 mm de matière.

Pour mesurer cela, nous recommandons d’utiliser un palmer, ou à défaut un pied à coulisse pour disque.

Si vous n’avez aucun de ces deux appareils, vous pouvez toucher l’arête du disque pour en estimer la hauteur.

Une arête de plus de 1 mm signifierait que les disques de frein avant sont à remplacer.

Une faible épaisseur n’est pas l’unique raison qui peut pousser à remplacer un disque de frein.

La présence de déformations peut témoigner d’un problème au niveau du montage ou du système de freinage.

Dans le cas où un disque est fêlé ou cassé, il faut immédiatement le remplacer et contrôler l’intégralité du circuit de freinage pour identifier l’origine du problème.

Si le disque est voilé, c’est peut-être que le moyeu sur lequel il est fixé est déformé ou que le couple de serrage utilisé est insuffisant ou trop élevé.

Là encore, il faut remplacer le disque et trouver d’où vient le souci avant de remettre le véhicule en route.

Si la surface du disque apparait comme frottée ou rayée, cela peut venir de plaquettes de frein trop usées, qui n’ont pas été changées à temps.

Là encore, la seule solution est le remplacement des pièces d’usure (disques et plaquettes).

Astuces pour prolonger la durée de vie des disques de frein avant

Pour augmenter la durée de vie de vos disques de frein et espacer les remplacements des pièces d’usure, vous pouvez appliquer les consignes suivantes :
• Adopter une conduite souple, en anticipant les accélérations et les freinages.

• En descente, donner la préférence au frein moteur.

• Vérifier régulièrement l’état des disques de frein et les nettoyer si nécessaire, pour éviter l’incrustation de sable ou de poussières entre les plaquettes et le disque.

• En cas d’allumage temporaire ou permanent d’un voyant lié au système de freinage, vérifier rapidement l’origine de l’alerte.

• Limiter autant que possible les freinages brusques et les à-coups.

• Au cas où le comportement de la pédale de frein change ou qu’un sifflement est émis lors du freinage, examiner et nettoyer les pièces d’usure et éventuellement purger le circuit hydraulique de freinage.