Détours en Catalogne – Partie 1 : Découvrir Barcelone en roller !

image

Un voyage, une excursion ou une escapade urbaine est surtout marqué par le mode de transport que l’on choisit. Le mode de déplacement dessine presque à lui seul la vision que l’on aura d’un lieu et même le rapport que l’on construit avec les gens. Je connaissais Barcelone. A deux reprises, je me suis prélassé sur les plages au milieu de la foule avant de rejoindre les discothèques, qui se ressemblent toutes. Bon, j’étais adolescent. Cette année j’ai voulu visiter Barcelone en roller pour pimenter un peu l’expérience et voir si la ville avait autre chose à offrir qu’une station balnéaire urbaine. Résultat : Barcelone est une ville fascinante et encore plus si vous la parcourez en roller !

barcelone-en-roller-actisphere-port

Où et comment faire du roller à Barcelone ?

Nombreux sont les locataires de rollers à Barcelone. J’ai pu rendre visite à trois d’entre eux. La plupart des pairs de rollers qu’ils proposent sont assez vieilles et les prix plutôt élevés : comptez environ 15 euros pour une journée, contre la moitié à Paris, par exemple. Etant volumineux, je n’ai pas pu emmener les miens à Barcelone. J’ai donc choisi la location. La plupart des locataires sont autour de la Ronda del litoral et une simple recherche Google Maps “Alquiler patines en Barcelona” vous permettra de les trouver. Pour plusieurs jours, n’hésitez pas à négocier, surtout si vous êtes en moyenne saison !

Quand ? Le mieux selon moi est de visiter Barcelone en moyenne saison : avril, mai, juin ou septembre (voir octobre). Les températures sont agréables, le soleil au rendez-vous et la ville n’est pas encore submergée par les touristes.  Je vous conseille de commencer la journée tôt car le soleil tape très fort. Mais sachez à l’inverse que Barcelone est quasi désertique entre 12h et 16h. C’est peut-être le moment de parcourir les grandes avenues à conditions qu’elles soient ombragées. Les moments forts sont les couchers et levers de soleil sur le littoral et le matin tôt sur la Rambla et Barceloneta (lieux trop fréquentés le reste de la journée).

Les meilleurs spots pour faire du roller à Barcelone

La promenade maritime

On l’a faite en long, en large et en travers ! C’est le départ et le point d’orgue de toute ballade en roller à Barcelone. On y bronze, on y frime, on y déguste des glaces et on y admire de superbes vues sur la mer Méditerranée et le littoral urbain.

visite-barcelone-en-roller-actisphere-28 visite-barcelone-en-roller-actisphere-26

Je conseille particulièrement la zone entre le Port Olympique et le Forum. La voie réservée est très large et beaucoup moins fréquentée que le front de mer.

Localiser le “Passeig Marítim” sur la carte de Barcelone (5km de plaisir ! )

Le forum

L’immense esplanade qui borde les salles de spectacle est un terrain de jeux illimité pour les fans de ride !

visite-barcelone-en-roller-actisphere-30

C’est le moment de découvrir un labyrinthe d’escaliers, d’esplanades et de recoins sombres. Pour les débutants, c’est un lieu privilégié pour s’exercer au freinage. Très important pour le roller urbain !

Le centre historique

Ouvrez bien les yeux, c’est riche en couleurs, en monuments historiques mais aussi en visiteurs ! Ce n’est pas le quartier le plus facile à parcourir en roller, puisqu’il est surtout composé de petites rues pavées mais les surprises sont au rendez-vous. Au “Barri Gòtic”, vous pourrez faire escale à l’Ajuntament (hôtel de ville), l’impressionnante Cathédrale, le “Mirador del Mar”, le “Palau de la Generalitat”, la “Plaça del Rei”, la basilique Santa Maria del Pi, le marché de la Boquería (délicieux les jus de fruits naturels…), la casa Batlló…

Le mieux pour les trouver ? Ne pas chercher ! Il suffit de se perdre dans les ruelles du quartier Gothique et de se laisser surprendre.

Le jardin des Trois cheminées

En catalán – Jardins de les Tres Xemeneies -, est un lieu assez atypique où trône des vestiges industriels et de grandes fresques de street art.

barcelone-en-roller-actisphere-tres-chimeneas

Le lieu est surtout fréquenté par des skatteurs mais ne vous inquiétez pas, ils ne sont pas méchants ;).

visite-barcelone-en-roller-actisphere-65 visite-barcelone-en-roller-actisphere-64

L’avenue Parallèle relie la Place d’Espagne et le Jardin. Elle est en léger dénivelé (de la place vers le Port) et bordée par une piste cyclable. C’est le lieu à privilégier pour les débutants qui veulent prendre un peu de vitesse et ainsi progresser !

De la Place d’Espagne au 3 cheminées sur la carte

L’avenue Diagonal

Plus au centre, ce parcours plat qui peut être assez monotone si vous ne la parcourez pas à toute vitesse. Attention, elle est globalement très fréquentée par les véhicules et piétons. Mais aussi par les palmiers sur presque toute sa longueur !

Gran Via Carlos III

En pente et très fréquentée elle aussi ! Elle mène tout droit sur la Rambla. J’ai adoré slalomer entre les piétons et me laisser surprendre par l’architecture très spéciale.

La meilleure manière de parcourir Barcelone ?

En roller, on se déplace très rapidement, sans être ralentis par les feux rouges, ni dépendant du bus ou du métro. Cela mène à explorer une grande partie de la ville en seulement deux jours. On se plaît même à découvrir des recoins méconnus. Bref, en roller c’est la liberté !

Seul bémol dans le paysage barcelonais : les maudits trottoirs composés de petits carreaux ! On tombe dessus assez souvent… sauf si vous empruntez les larges avenues citées plus haut 😉 .

Toutes nos photos de Barcelone

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Trop de touristes à Barcelone ?

C’est une question qui revient très souvent lorsque l’on évoque la ville de Gaudí. Elle s’est auto-proclamée “capitale de la Méditerranée”, pour le meilleur et pour le pire. En haute saison, il est parfois difficile de circuler et les infrastructures commerciales sont submergées par les produits touristiques. Il est très facile de s’en rendre compte, dans certains quartiers il devient impossible de trouver un supermarché pour se nourrir, au milieu des centaines de boutiques touristiques. Les barcelonais demandent aux autorités de contrôler l’afflux touristique et de freiner la bulle immobilière. La nouvelle maire Ada Colau, militante sociale issue du mouvement des Indignés, en a même fait l’un de ses thèmes de campagne.

Du côté des étrangers vivant à Barcelone, c’est le même constat. Dans une étude du site “Ok Location Barcelone”, on apprend que le “tourisme de masse” est l’aspect le moins aimé de la ville par les expatriés (à hauteur de 34%). Les 850 expatriés interrogés, dont 205 français (qui vivent à Barcelone depuis au moins 3 mois), plébiscitent la “qualité de vie”, “le climat” et “la culture” mais avouent eux aussi être dérangés par les millions de touristes.

Raison de plus, à mon avis, pour privilégier les période de moyenne et basse saison et surtout de choisir un moyen de déplacement original comme le roller !


Recommandations :

Où loger à Barcelone ? Nous n’avons pas testé tous les quartiers mais nous sommes en tout cas tombés sous le charme de GràciaL’atmosphère est détendue, jeune et l’on trouve de bons commerces, bars et restos à l’écart des chaînes habituelles. Bref, c’est le village !

GRACIA_BARCELONE

Selon la même étude, Gràcia est la quartier préféré des expatriés, à hauteur de 18% !

Sachez que vous pouvez louer un appartement à Barcelone, en passant par des agences locales. L’avantage est de pouvoir cuisiner soi-même et, bien souvent, les appartements sont beaucoup plus silencieux que les hôtels situés en plein centre.

Pour se sentir comme à la maison et profiter d’excellents petits déjeuners naturels : Bed and Breakfast Salsas and Co (Avenida Josep Tarradellas, 147). Pour les budgets serrés, préférez le Barcelona Nice & Cozy (Chapi, 85, Horta-Guinardó, Barcelona), une auberge familiale, certes excentrée mais avec un supper rapport qualité-prix.

Un resto : gros coup de coeur pour le Bambarol (Carrer de Santaló, 21) avec ses tapas gastronomiques et vins délicieux. L’accueil est à la hauteur de la cuisine !


Découvrir Barcelone en roller vous tente ? Racontez-nous ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *