Une soirée de boxe au Malawi

image

Ils sont tous là. Le « sage », en costar, les jambes croisées, est un peu en retrait sur le côté. L’ivrogne est accoudé au bar, la main levé. A gauche, une bande d’excités bouillent d’impatience, debout. A droite, une brochette de « gens sérieux », à en croire leur chemise, attendent patiemment assis, un verre à la main. Le barman est étalé sur deux tabourets pour se remettre de la nuit précédente. Et moi, j’entre dans la salle.

Ce n’était pas gagné. Pour voir le « combat du siècle », j’ai dû me lever à 4h30 d’une cabane en bambou, traverser un morceau de jungle truffé de serpents et marcher trois kilomètres dans la pénombre d’une ville peuplée d’ivrognes. Peu importe, nous sommes au Malawi. J’ai remercié tous les Dieux, même les hindous, d’avoir du courant ce soir-là et d’avoir trouvé un bar qui retransmet le pugilat.

> Lire la suite sur le site de Cultureboxe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *