L’île du soleil et le lac Titicaca – Merveilles et légendes

image

À plus de 3 800m, il flirte avec les nuages. Le lac Titicaca est une invitation au rêve, au repos, à la contemplation. Depuis la trépidante ville de La Paz, nous filons vers les eaux tranquilles du lac navigable le plus élevé au monde.

Copacabana, ville tranquille

Première escale de notre chemin vers le lac légendaire : Copacabana. Ici, on admire la fameuse Basilique Notre-Dame, célèbre pour avoir été le théâtre des miracles de la “vierge noire”. Si on ne flâne pas au marché c’est que l’on est sur le point de grimper au Mont Calvaire.

Basilique Notre-Dame de Copacabana (Nuestra Señora de Copacabana)

Basilique Notre-Dame de Copacabana (Nuestra Señora de Copacabana)

Le point de vue depuis le Mont Calvaire

Il est situé à 4 000m d’altitude et offre une superbe vue sur Copacabana. Plusieurs sculptures et panneaux rappellent le chemin de Jésus vers la croix. C’est aujourd’hui un haut lieu de pèlerinage catholique.

Vue sur la ville de Copacabana

A deux, c’est mieux…

Sur le mont Calvario, autrefois dédié au Dieu Inca du Tonnerre et maintenant lieu de pèlerinage dédié à la vierge de Copacabana.

Jusqu’à l’île du soleil

En deux heures de bateau nous rejoignons l’île du soleil. La vue est imprenable sur la Cordillère Royale : monumentale chaîne composée de six sommets de plus de 6 000 mètres d’altitude. Des panoramas où se confondent les tons bleus, émergent quelques îlots arides. Ils annoncent notre arrivée vers l’île qui aurait donné naissance aux Incas.

Vue sur la Cordillère Royale depuis la bateau

Randonnée sur l’île du soleil

L’Isla del Sol est peuplée de près de 3 000 habitants et de presque autant d’eucalyptus. Ils sont indiens aymaras et quechuas et ont en commun la gentillesse et l’ouverture. Dès notre arrivée dans chacun des trois communautés qui peuplent l’île, nous sommes accueillis par des sourires et tous répondent aimablement à nos questions.

Au sud de l’île du soleil

Nous débarquons en fin de matinée à Challapampa, au sud de l’île. Et déjà le soleil brûle. Cette petite bourgade ouverte sur la plage a déjà tout d’un petit coin de paradis. L’eau est translucide mais très froide. Nous apercevons les cultures en terrasse, typiques des peuples amérindiens.

Au sud de l’île du soleil

En avant !

Un chemin pavé traverse l’île du nord au sud. La vue à 360° sur les eaux turquoises du lac est une bonne source de motivation pour avancer sous le cagnard.

Prête pour la marche !

chemin

Le chemin serpente sur la crête.

Nous observons quelques ruines de la période Inca (autour du XVe siècle). L’île était alors un sanctuaire religieux très important pour l’Empire. Un temple principal s’y élevait en hommage au Dieu Soleil, Inti.

La table des sacrifices

Ruines incas

chemin

Vers l’horizon

Vivre là-bas ?

Vivre là-bas ?

chemin

Au centre de l’île

Cette randonnée offre des vues superbes sur le lac et la Cordillère Royale. Il n’y a aucun moteur sur l’île. Quel plaisir de contempler les vues sans le bruit infernal des pots d’échappements. Nous passons de villages en villages, de ruines en ruines, d’une merveille à l’autre.

Quatre heures de marche plus tard nous sommes au village de Yumani, au sud de l’île.

Près du village de Yumani

Au village de Yumani

Si l’on prète l’oreille, on perçoit des langues ancestrales qui n’ont rien à voir avec l’espagnol. Ici on vit paisiblement d’artisanat, d’élevage et du tourisme. “En hiver, il fait très froid et quelques fois nous avons même de la neige !”, nous dit-on. Femmes et hommes transportent sur leur dos les fruits de la culture.

Des habitants du village de Yumani

Le coucher du soleil est un moment magique. A la terrasse d’un café, le soleil entame sa descente dans un ciel d’une pureté incroyable.

¡Salud!

¡Salud!

Coucher du soleil sur l’île du même nom

A l’Est c’est une tout autre histoire. La lune pointe le bout de son nez. Au même endroit, nous observons lune et soleil s’en aller dans des directions opposées.

La lune entame son ascension !

Lendemain matin. Réveil paisible sous les premiers rayons du soleil. Aucun bruit, même les alpagas sont silencieux. Au petit déjeuner, nous reprenons une dose de sublime à l’heure où le lac Titicaca se confond avec les sommets andins.

Au petit dej, vue sur la Cordillère Royale

Il est pas mignon celui-là ?!

Qu’est-ce qui rend un lieu magique ? L’histoire, la légende, les paysages, les habitants ? Peut-être tout cela à la fois. Ce qui est sûr c’est que l’île du soleil est un lieu unique et empreint de spiritualité.

  1. Waouh magnifique!!! on sent vraiment la sérénité, une sorte de paix dans ces paysages

    Vous avez beaucoup de chance de vivre ces instants magique!

    bisous les loulous

    NJ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *