Paisiblement à Hampi – Partie 2

image

Dans la première partie du récit de notre séjour à Hampi, nous avons partagé avec vous nos impressions sur la ville, les environs et la douceur de vivre. Mais on ne vous a pas tout dit !

A la découverte du royaume de Vijayanâgara

Hampi est incontestablement l’un des joyaux de l’État du Karnataka. La ville est située sur les ruines de l’ancien royaume de Vijayanâgara, l’un des plus grands empires hindous. Il fut fondé par les princes Télougou en 1336 et n’a cessé de s’étendre jusqu’au 16e siècle. Plus de 3000 vestiges et temples témoignent de son importance. Le Royaume aurait compté plus de 500.000 habitants !

Aujourd’hui, Hampi est une ville animée tournée vers l’agriculture, le commerce et le tourisme. Les habitants ont l’air vraiment heureux puisqu’ils ont tout ce qu’il faut : une rivière, des plantations et des sites touristiques. C’est également un site d’escalade renommé mondialement. Des grimpeurs du monde entier viennent profiter des rochers dès les premières heures de la journée.

Le temple de Virupaksha, sanctuaire principal, trône au milieu de la ville. On le remarque partout dans le village. Hampi est un lieu de pèlerinage très prisé des indiens. Il n’est pas rare d’y croiser des gourous hindous venus défendre leurs préceptes !

Le temple de Ganesh et son imposante statue

Le temple de Lakhshminarasimha, forme lion/humain du dieu Vishnu

Visiter des pierres anciennes peut paraître ennuyeux mais c’est méconnaître l’Inde ! Les temples sont occupés par une foule de personnes. Ce sont de vrais lieux de vie ! Les indiens s’y rencontrent et partagent leur journée à l’abris du soleil. Chaque fois que nous visitons un temple nous sommes accostés par des indiens pour échanger quelques mots. Ci-dessous, Fanny échange avec une institutrice venu visiter les temples avec ses élèves.

Entrer dans un temple en Inde c’est : se méfier des singes qui sont à l’affût de la moindre nourriture, être sollicité toutes les 5min pour une photo avec des indiens,  croiser des buffles, apercevoir d’étranges cérémonies… Au final : dépaysement garanti ! 

Sur les routes qui mènent aux temples, nous croisons des éleveurs et agriculteurs qui partagent avec plaisir leur univers !

Les dernières bananes de la saison !

Les fins de journée à Hampi sont délicieuses. Tous les soirs, nous regagnons notre hutte équipée de nos lampes frontales. Les chemins ne sont pas éclairés et ils grouillent de serpents ! Fanny en a d’ailleurs croisé un sur son chemin ! Heureusement, le cris qu’elle a poussé nous a fait reculer ! Les soirs suivants nous tapons des pieds sur tout le chemin pour les éloigner…

Quitter Hampi a été difficile ! Nous avons eu la chance de découvrir la ville avant la saison touristique. Pendant notre dernier jour, nous avons vu le nombre de touristes grimper vertigineusement. D’octobre à mars, Hampi perd un peu de son charme et prend alors un rythme beaucoup plus intense.

Nous quittons l’Etat du Karnataka pour rejoindre le Kerala à l’extrême sud de l’Inde. Au programme : croisières, arts martiaux, safaris, découvertes culinaires…

A bientôt !

  1. salut les loulous!! 😉
    ca donne vraiment envie de faire le voyage avec vous, quand je vois tout ce que vous faites et les gens que vous rencontrer!!profitez en bien, nous il commence à faire froid…
    j’ai hate de découvrir ton article et expérience de boxe de là bas!!
    tu as du etre super contente Fanny de rencontrer une prof et sa classe en Inde!!
    gros bisous à vous deux.

    Marie

  2. c’est trop beau de découvrir vos magnifiques paysages et ça nous réchauffe car ici il fait froid, gris et il pleut. Profitez en bien. On pense à vous. Bisous.

  3. trop bien de vous suivre par le biais de facabook je ne vous connais pas mais je trouve que ce que vous c’est juste génial continuez et profitez en un max
    a bientot de votre periple

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *