Nos sacs à dos pour 2 ans autour du Monde

image

Etape incontournable avant de partir pour un Tour du Monde ou voyage au long cours : la préparation du sac à dos ! Avant notre départ (J-8!), nous partageons avec vous le contenu de nos futurs maisons mobiles. Nous reviendrons sur cette liste au cours de notre voyage, puisqu’au fil du temps il est possible que nos habitudes évoluent.

3 principes importants avant de lire notre liste

  • Absolument rien n’est indispensable (même si on vous le dit !), mis à part le passeport !
  • Tout dépend de votre manière de voyager et de votre programme.
  • Partir léger c’est partir plus libre !

Facile à dire me répondrez-vous ! Ces notions sont très subjectives et dépendent totalement de la manière de voyager. C’est surtout avec l’expérience que l’on se rend compte de ce qui est nécessaire ou pas. Nous nous souvenons encore de nos premiers voyages, où l’on prenait plusieurs tenues de rechange et s’encombrait d’objets inutiles… Avec le recul, nous veillons maintenant à ne prendre que le nécessaire et surtout éviter les doublons (deux objets pour le même usage). Sur place, il est assez facile de trouver des centres commerciaux pour s’approvisionner en matériel. Cependant, l’intérêt de s’équiper avant le départ est d’avoir des produits robustes et testés.

* Afin d’interpréter notre liste, voici l’esquisse de notre projet de voyage *

Nous partons 2 ans et allons évoluer dans une assez grande variété de climats. Nous ne planifions pas (à part l’aller vers Bombay) et voyageons assez lentement. Nous prévoyons tout de même de rester environ 8 mois en Inde et Asie du Sud-Est, 8 mois en Amérique du Sud et 8 mois en Afrique (Sud et Est). Au niveau des activités, nous prévoyons quelques treks (en bivouac) et marches en autonomie. Bien sûr, nous prendrons des photos et rédigerons assez régulièrement des articles sur notre blog. Nous passerons des climats tropicaux aux régions en altitude (maximum 6000 m). Enfin, nous avons un budget moyen quotidien d’environ 15 euros.

Les sacs à dos

Pour les sacs à dos, nous n’avons pas été gourmands mais avons plutôt privilégié le rapport qualité/prix. 

  • 70 litres Forclaz Décathlon pour Fred
  • 60 litres Forclaz Décathlon pour Fanny
  • Sac à dos Lowerpro Fastpack 250 : pour l’ordinateur et l’appareil photo. En cas de besoin, le sac à dos Fastpack peut-être lui-même rangé dans celui de 70 litres (en serrant un peu). Ce sac est très pratique puisqu’il permet de sortir son appareil photo réflex sans avoir à le poser (poche latérale) et l’ordinateur portable est camouflé dans le dos.  >> détails et achat du sac à dos Lowerpro Fastpack 250 

  • Sac à dos pliable 10 litres en toile Décathlon (X2) : ils seront utilisés pour protéger nos vêtements de la saleté (en compartiment dans nos grands sacs) et peuvent servir de sac à dos d’appoint pour les visites ou les longs trajets par exemple.

+ Pensez à prendre des housses de protection anti-pluie pour vos sacs à dos principaux !

Vêtements et accessoires

Cette liste est valable pour nous deux. Vous trouverez les spécificités pour Fanny ou Fred en dessous. Nous avons prévu le strict nécessaire en se disant que nous ferons une machine tous les trois jours. Il est aussi facile de s’approvisionner sur place selon les spécificités culturelles et saisonnières.

  • Veste Softshell coupe-vent
  • Polaire chaude
  • Pantalon de randonnée convertible en short
  • Collant thermique
  • Maillot thermique à manches longues
  • Tee-shirts (X2)
  • Poncho pluie
  • Sous-vêtements (X3)
  • Chaussures de randonnée semi-montantes et très légères
  • Tongs
  • Baskets de running
  • Chaussettes (X3)
  • Serviette légère en microfibre
  • Casquette en toile
  • Foulard / chèche
  • Lunettes de soleil et de vue
  • Montre avec réveil intégré
  • Sacoche invisible : vraiment utile pour être à l’abris des pickpockets ! Choisissez une sacoche qui est invisible même sous un tee-chirt.

+ Pour Fanny : maillot de bain, leggings, pantalon léger + Pour Fred : chemise à carreaux pour faire indien ;), short de bain, cache-oeil de pirate

Hygiène et Santé

Nous avons une trousse à pharmacie étanche et une trousse de toilette chacun. La première contiendra des produits pour répondre à des urgences tandis que la deuxième sera consacrée à l’hygiène quotidienne. 

Préférez une trousse de toilette avec un crochet pour la pendre, très pratique en plein air et dans les salles de bains crados 😉 !

Équipement “nomade digital”

Passionnés par l’écriture et la photographie, nous avons choisi de nous encombrer de matériel. Pour le meilleur et pour le pire… Cela dit, nous ne serons pas toujours sur la route puisque nous prévoyons de séjourner quelques semaines dans certaines destinations.

  • 1 ordinateur portable : Mac book Air 13″ + housse de protection en plastique
  • Lecteur MP3 IPod Shuffle 2GB
  • Appareil photo reflex Nikon 5100
  • Objectifs : 18-200mm et 50mm 1/8
  • Appareil photo compact Panasonic Lumix TZ8
  • Stockage : clé USB 8GB (X2) et carte SD 8GB (X4)
  • Liseuse Kindle
  • Portable débloqué
  • Adaptateur universel
  • Cadenas à code

Matériel de bivouac / camping

Ces équipements ne nous seront pas utiles sur toute la durée du voyage mais il nous permettent d’être indépendants quand nous le souhaitons.  Nous prévoyons aussi de déposer nos affaires lourdes chez un contact si elles ne sont pas indispensables.

  • Tente ultra-légère : modèle Jack Rabbit Big Agnes  SL2, compacte, rapide à monter, solide et pour seulement 1,8kg !
  • Sac de couchage ultra-léger (jusqu’à -12 degrés)
  • Drap de soie
  • Coussin et matelas gonflables
  • Popote : 1 casserole, 1 tasse et couverts
  • Gourde en métal (utile si vous devez faire bouillir de l’eau)
  • Couteau suisse multifonctions
  • Lampe frontale
  • Briquet
  • Cordelette
  • Réchaud Multicombustible Msr DragonFly à essence : pour cuisiner pendant les treks ! Le modèle Msr DragonFly ne pèse que 395g et fonctionne avec Essence C, Essence sans plomb, Kérozène ou Diesel. Nous avons testé ce réchaud quelques jours en mode bivouac et nous ne sommes pas déçus !

Ce réchaud permet de cuisiner pour 4 personnes en moins de 4 minutes ! Il  est compact (il occupe un tiers de sa taille normale lorsqu’il est plié) et contient un mécanisme de nettoyage intégré, une pompe, un pare-vent, un réflecteur de chaleur, un kit de réparation et une housse de rangement. Nous avons fait notre choix sur le site Monrechaud.com. Il propose aussi un blog de conseils avec photos, vidéos et guides d’utilisation pour s’y retrouver !

Astuces et conseils

  • Personnalisez l’aspect de vos sacs ! Cela évite qu’un voyageur les confonde avec les siens (écussons…)
  • Amenez une pochette avec la copie des documents importants : passeports, visas, assurance voyage, numéros utiles…
  • Pour un bon sommeil quelque soit les conditions : bouchons d’oreille et cache-yeux sont de mise !
  • Sélectionnez des guides de voyage en version ebook (pdf ou epub).

Avec tout cela, le poids de nos sacs est de 10kg pour Fanny et 11kg pour Fred. A cela, il faut ajouter le poids du sac à dos Lowepro Fastpack : 5kg. Le matériel des parties “Equipement nomade digital” et “Matériel de bivouac / camping” ne suivra pas sur toute la durée de notre voyage. Dans certains pays, nous laisserons ces équipements à un ami pour pouvoir voyager plus légers et plus libres.

Vous savez maintenant tout sur nos nouvelles maisons ! N’hésitez à me demander des détails et partager avec nous vos conseils et astuces !

  1. 8 mois en Inde, vous ne pouvez faire qu’un jaloux là 😉 Vous faites comment ? Un premier visa de 6 mois et vous quitter le pays pour en demander un deuxième ?
    Par curiosité, ils pèsent combien vos sacs de couchage -12 degrés ? C’est toujours le dilemme le sac de couchage. Je le traine très souvent pour au bout du compte n’en avoir que très rarement besoin.

  2. Salut Laurent,
    8 mois en Asie au total ! Je pense que l’on restera au moins 2 mois en Inde.
    Les sacs de couchage pèsent 1kg. Je les ai acheté à Istanbul dans un magasin de sport pas cher, marque Evolite, modèle cocoon 3000.
    Perso, je l’utilise très souvent, quand je pars en stop, en bivouac bien sur, mais aussi dans les hôtels qui ne sont pas toujours propres !

  3. Hola, j-8 waouh ! Je vous envie presque … L’organisation ne vous fait pas défaut ! 15 euros par jour, ca ne va pas être facile. Mais, dans une ambiance de devaluation des monnaies des pays émergents, cela joue en votre faveur.
    Ne ratez pas Hampi en Inde. Je crois que je vous ai aussi parlé du projet “Barefoot College” a Tilonia dans le Rajhastan.
    Si vous faîtes escale au Brésil,on est à une heure de Rio et on vous accueillera avec plaisir. Il y a un projet sympa ici

    1. Merci, très sympa de votre part !
      Si vous avez plus d’infos sur la “Barefoot College”, on est preneurs !
      N’hésitez pas à nous envoyer des liens.
      On se voit au Brésil alors ! 😉

  4. Bon voyage à tous les deux ! Ces deux ans vont être extraordinaires, que d’expériences en perspective… Et vous comptez travailler sur place quand même, ou bien vous avez mis assez de sous de côté ?

    1. Merci Raphaël ! On compte travailler sur place, pas seulement pour l’argent mais surtout pour rencontrer des gens et apprendre. Je pense que l’on passera par des sites de bénévolat tels que Woofing et Helpx.

  5. 6 mois en Inde…
    Si besoin, je vis dans l’Uttar Pradesh jusqu’en juin 2014. Si vous avez envie/besoin de parler français, de conseils locaux, d’un endroit où vous poser… N’hésitez pas !

  6. J’ai le même sac Lowepro que vous, que jutilise plus en vacances que pour les longs voyages, vu que mon dos est déjà pris par un plus grand sac à dos !
    Vous faites comment, vous le mettez dans l’un de vos sacs pendant la route et le sortez pendant vos escales ?
    Si c’est ça, faut prévoir un bon espace dans le grand sac pour l’y faire rentrer …

    Je réfléchis de plus en plus avec mon conjoint à réduire la taille de nos sacs (de 60 litre vers 40 voire 30l), car il rejoint tout à fait la philosophie de votre première phrase : rien n’est indispensable, hormis le passeport !
    Nous sommes encore en “pour-parler” … (parce que 30 litre pour un voyage au long cours, cela me semble un peu juste !).

    Amandine d’Un sac sur le dos

    1. Salut Amandine,
      On a longtemps réfléchi à la taille du sac et au poids. Finalement, on a décidé d’emmener du matos pour être indépendant lorsque nous le souhaiterons (tente, matelas, réchaud…). En choisissant du bon matos léger, j’ai seulement 11 kilos ! Et 5 kilos de matériel photo et ordi portable.
      Je pense que c’est mieux de prendre un 60 litres minimum et de se débarrasser d’une partie du contenu lorsque l’on fait des treks par exemple. On prévoit de laisser les affaires lourdes chez un contact par exemple.
      Je peux mettre le sac lowepro dans le gros à condition d’attacher mon sac de couchage et la tente sur le côté !
      On va tester comme cela et on verra !

  7. Salut vous deux!
    je viens de tomber sur votre blog, c’est cool comme projet!!
    Pour ce qui est des sacs à dos, plus le voyage est long plus le sac est léger!
    On reste plus longtemps dans les mêmes climats/région/altitudes…
    Ceux qui partent pour un an doivent tout prévoir, alors que ceux qui ont le temps peuvent se faire envoyer du matériel, ou acheter local moins cher plus adapté et tu t’en fous que ce ne soit pas de la marque qui déchire tu l’utilisera pas plus de deux mois de toute façon…
    Nous sommes partis il y a 8 mois (actuellement à Perth, Oz) et vous souhaitons bon vent!!

    1. Merci Amine !
      C’est vrai que l’on peut acheter du matériel sur place mais en général je préfère acheter une fois et le conserver. Pour le matos de montagne, par exemple, on est sûr de s’en servir en Asie, en Amérique du Sud et Afrique !
      Bon voyage à vous deux et profitez bien de l’Australie !!

  8. Toujours aussi jolie,ma Fanny et contente de connaitre Fred..¨Plutot beau gosse mais avec un plus…La vieille Aco va vous suivre de tout son coeur en regrettant de ne pas pouvoir le faire ” en vrai”.Belles expériences à vous deux et gros bisous.

  9. Merci pour tous ces conseils précieux, ils risquent de m’être utiles bientôt!
    Bon vent à vous deux et je vous suis dans votre périple.

    1. Bonjour Juliette,
      Oui, nous incluons le matériel de camping. On a choisit d’investir dans un matériel léger ! Après 9mois de voyage nous ne regrettons pas notre choix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *