Lima, pourquoi on a aimé ?

image

« Lima la grise » qu’ils disent. Après quelques jours dans la capitale péruvienne on aurait tendance à préférer l’appeler « Lima la colorée », tant les rues sont animées et les murs peints en couleurs. Avec ses 12 millions d’habitants, elle concentre près de la moitié de la population du pays. Sa superficie en fait la plus grande ville au monde construite sur un désert (devant Le Caire).

Tout cela fait de Lima une ville incontournable pour le voyageur au Pérou. Nous y débarquons après un long voyage de plusieurs escales depuis Bangkok. Si l’on a apprécié découvrir cette ville c’est surtout grâce aux rencontres.

Une famille en or pour nous accueillir.

Dès notre arrivée, à 3h du matin (!), nous sommes accueillis par la famille de Veronica. Nous l’avons rencontrée via le site couchsurfing. En cinq minutes, les présentations sont faites et nous sommes directement à l’aise. Pas étonnant, la famille, au sens large, accueille des voyageurs depuis 1960. Deux maisons familiales communiquent entre elles et l’on y croise des visiteurs du matin au soir !

Au petit déjeuner !

Le quartier de Lince

Nous avons donc élu domicile dans le quartier de Lince. Il est parfaitement situé entre le centre-ville et les quartiers périphérique de Miraflores et Barranco (voir plus bas). En tant que voyageurs, c’est une chance d’être plongés directement dans un quartier traditionnel où l’on trouve marchés locaux et restaurants “comme à la maison”. Des airs de salsa s’échappent des maisons colorées.

voyage_Lima_actisphere_23

Veronica est passionnée de vélo. Tant mieux pour nous, dès le lendemain nous partons découvrir la ville au guidon. Nous sommes dimanche, un jour où la circulation est faible et les rues très animées. Direction le centre historique de la ville !

Le charme du centre-ville

Le centre-ville de Lima rappelle les walking-citIes à l’européenne. On s’y déplace très facilement à pied ou à vélo, surtout le dimanche car en semaine la circulation est plutôt chaotique. On pourrait se croire en Espagne avec les places dédiées au saints, les églises et l’architecture coloniale. Rappelons que Lima a été fondée le 18 janvier 1535 par le conquistador espagnol Francisco Pizarro. Depuis cette date, elle est  la capitale et la ville principale du pays, même après l’indépendance en 1822.

La place San Martin

La Cathédrale Saint-Jean de Lima

A Lima, on peut manger de tout à toute heure ! C’est ici que nous avons goûté nos premiers picarones, beignets de patate douce arrosés de miel. Délicieux !

Ici, les églises peuvent être roses, rouges, jaunes et même… bleues !

A ne pas manquer au centre-ville, le Musée de la Gastronomie du Pérou (tout près de la Place des Armes). Il rend hommage à la spécificité et au métissage culinaire qui fait de la cuisine péruvienne l’une des plus riches et diversifiées au monde.

Ce musée est un incontournable pour comprendre les fondements de la gastronomie à travers tous les fruits et légumes inconnus ou presque, chez nous.

IMiraflores

En périphérie du centre-ville, Miraflores est le quartier huppé de l’agglomération. On y trouve une concentration d’hôtels, ambassades et casinos. C’est ici que la plupart des expatriés ont élu domicile. Le bord de mer a des allures de station balnéaire. Assez étonnant pour une ville comme Lima ! La côte vaut le détour, avec ses falaises abruptes et plus bas l’océan pacifique, littéralement déchaîné.

Le quartier de Barranco

Avec ses facades colorées et ses allés fleuries, c’est le quartier romantique et bohème de Lima. On y admire le pont des soupirs et les églises assez atypiques. Les nombreux bars et restaurants en font LE rendez-vous des fêtards. Dès que la nuit tombe, le quartier change de visage.

A Lima, nous avons surtout été impressionnés par la diversité des quartiers et des ambiances. Nous n’avons pas du tout ressenti l’insécurité, comme plusieurs blogs en font l’échos.

On se quitte sur une touche d’humour, qui prouve que l’abus de Pisco (alcool local) peut être dangereux pour la santé… 😉

  1. Encore un super article et des photos magnifiques, on en veut encore et encore, c’est vraiment génial de découvrir les pays avec vous. Gros bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *