La Santé en voyage. Trousse à pharmacie mode d’emploi !

image

Depuis plusieurs semaines nous nous renseignons sur les médicaments ESSENTIELS à apporter en voyage.

Quels vaccins faut-il faire ? Quel traitement pour le paludisme ? Faut-il emmener tout ce qu’il faut pour 2 ans ? (comme s’il n’y avait rien dans les autres pays…) Et si j’ai de la fièvre comment vais-je faire ? Est-ce que cela ne va pas être trop lourd ? Si on écoutait tous nos proches on partirait avec une valise entière de médicaments ! Il faut donc faire le tri et aller à l’essentiel. Cependant, je pense (enfin j’espère) que certains médicaments ne serviront à rien mais le “stress” de tomber malade a pris le dessus.

Ces propos complètent l’article “Nos sacs à dos pour 2 ans autour du Monde”.

Nous avons commencé par faire nos vaccins chez un médecin spécialiste des maladies infectieuses. Il faut prévoir un budget d’environ 221 euros par personne pour :

– vaccin typhoide : 11euros

-vaccin hépatite A : 15 euros

-vaccin fièvre jaune : 20 euros

– vaccin encéphalite japonaise : 164 euros avec le rappel

+ 11 euros de forfait vaccination. Il faut aussi vérifier que les autres vaccins soient à jour et ajouter à cela l’hépatite B si vous ne l’avez pas fait.

Pensez également à demander à votre médecin un carnet de vaccination car celui-ci est exigé pour franchir certaines frontières !

Puis vient la question cruciale, la question que chaque voyageur se pose: dois- je prendre un traitement pour le paludisme ? Si oui, lequel ? Combien de temps ? Quels effets secondaires ?

Nous nous sommes beaucoup renseignés sur ce sujet mais finalement il n’y pas de solutions idéales! Nous partons donc avec un stock de Doxycycline pour un an, prescrit par notre médecin (le moins cher). C’est assez contraignant car il faut prendre un comprimé tous les soirs et il y a certains effets secondaires. Pour éviter les troubles digestifs (un des effets secondaires) nous prenons également des probiotiques pendant la durée du traitement. Je pense que nous nous adapterons au fil du voyage et surtout nous nous aspergerons de produits anti-moustique!

Le départ approchant, nous avons enfin pu faire notre trousse à pharmacie (étanche et qui ferme correctement). Pour commencer nous conseillons de choisir des médicaments qui traitent le plus grands nombres de symptômes.

Côté nature

Nous vous donnons d’abord la liste des huiles essentielles et des tubes d’homéopathie que nous emmenons car nous voulons utiliser au maximum des produits naturels :

  • Les huiles essentielles : 

L’indispensable Tee trea !! Antibactérien, il désinfecte tout : les boutons, les plaies, les infections buccales (aphtes…) les otites… Il existe même en savon pour une douche “anti microbes” !

Menthe poivrée pour les problèmes digestifs notamment la turista. Attention à ne pas en abuser car il peut causer des brûlures d’estomac.

Ravintsara pour les rhumes, les angines, la fatigue, les états grippaux : une goutte sur du sucre ou dans du miel.

  • L’homéopathie (prendre 3 granules 3 à 5 fois par jour) : 

– Pour les diarrhées :  Arsenicum Album 7 ch et Podophyllum Peltatum 5 ch

– En cas de fièvre, d’insolation et douleurs menstruels : Belladona 9 ch

– En cas de constipation : Platina 9 ch

-Pour les troubles digestifs, ballonnement, turista : Nux vomica 7 ch

– Pour les coups, les douleurs ou en cas de grosse fatigue : Arnica Montana 9 ch

+ L’huile de pépins de pamplemousse (j’adore !!) :

– En externe : aphtes, gingivites, verrues, piqûres d’insecte, pellicules, champignons, infections vaginales

– En interne : 15 gouttes 3 fois par jour 3 semaines avant le départ pour renforcer les défenses immunitaires. Vous pouvez également en prendre en cas de diarrhées, intoxication alimentaire, mycose, rhume, grippe, infection urinaire, allergie.

Côté médocs

Nous apportons également d’autres médicaments, qui eux ne sont pas naturels, car cela ne suffit pas toujours :

Ibuprofène pour les maux de tête et de ventre

Smecta et Tyorfan en cas de diarrhée (l’Immodium n’est pas conseillé car si la diarrhée est d’origine infectieuse les bactéries prolifèrent et peuvent passer dans le sang. Eh oui, j’ai une soeur en médecine !!)

Amoxicilline : antibiotique qui couvre le maximum d’infections

Un petit désinfectant et quelques pansements ainsi que des pansements pour les ampoules.

Bande, strip (pour remplacer des points de sutures au cas où…)

Avant de vous laisser je vous écris tout de même ce que j’emmène de mon côté, c’est à dire les petits produits féminins indispensables :

– savon intime ainsi que quelques lingettes

– pommade en cas d’infection vaginale

Quoi qu’il en soit, nous vous conseillons de rendre visite à votre médecin et de consulter un spécialiste des maladies infectieuses. Cet article regroupe des conseils glanés auprès de médecins et de voyageurs mais toutes les informations doivent être mise à jour régulièrement.

Au fait, n’oubliez pas votre rendez-vous chez le dentiste ! 😉

Avez-vous d’autres conseils pour la santé en voyage ? N’hésitez pas à proposer vos idées !

  1. Je suis plutôt surpris de voir que maintenant, pas mal de monde semble se faire vacciner pour l’encéphalite japonaise. Je m’étais moi aussi posé la question, mais on me l’avait alors fortement déconseillé, même pour un voyage d’une année. Vaccin peu efficace avec effets secondaires et pas si utile que ça pour le voyageur, voilà ce qu’on m’avait dit. Mais c’était en 2000. Les centres de vaccination le recommandent maintenant ?

    1. Salut Laurent,

      En effet, les centres de vaccination le recommande notamment si tu te rends dans les campagnes (ce qui est notre cas).
      Nous n’avons eu aucun effet secondaire mais je pense que cela dépend des personnes. En ce qui concerne l’efficacité je ne peux pas vraiment te renseigner, je te le dirai au retour 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *