9 instantanés // La Paz, la surprenante

La capitale bolivienne en 9 photos

Elle a été élue en 2014, l’une des “Sept nouvelles villes-merveilles” par la fondation New Seven Wonders  dirigée par Bernard Weber. Coincée entre hier et aujourd’hui, héros de toujours et nouveaux sauveurs, La Paz est une curiosité qui vaut vraiment le détour. Elle se développe à grande vitesse mais à y regarder de plus près, elle reste encore le reflet du pays le plus énigmatique d’Amérique du Sud. La preuve en 9 images !

D’ une rue à l’autre, dans le quartier des hôtels, on ne sait pas si l’on vogue dans un nid à touristes ou un refuge de traditions. Entre les agences et boutiques de souvenirs, de vieilles femmes vendent gris-gris et potions magiques.

la-paz-bolivie-actisphere-1

Il faut, parait-il, enterrer un foetus de lama sous la maison lorsque l’on emménage, sous peine de s’attirer la mauvaise augure. A bon entendeur ! (Si vous doutez encore du potentiel dépaysant de la Bolivie, aller voir le reportage suivant : En Bolivie, les crânes ont la cote ! )

On dit que la Bolivie et le Pérou renferment plus de 2 000 variétés de pommes de terre. Les marchés sont une promenade au pays de l’inconnu. Croyez-moi !

la-paz-bolivie-actisphere-8

De toute part, des pentes vertigineuses filent vers les périphéries, habitées généralement par les populations les plus modestes.

la-paz-bolivie-actisphere-2

Il faut donc s’élever pour apprécier l’immensité de la capitale bolivienne.

la-paz-bolivie-actisphere-6

D’ici on peut admirer le Nevado Illimani qui culmine à 6 462m d’altitude. Cette montagne que l’on surnomme la “sentinelle” de La Paz est l’objet d’un culte d’adoration depuis des siècles, bien avant la christianisation de la région.

Un peu plus bas, le stade Hernando Siles affiche fièrement 42 000 places assises, entouré d’une jungle de gratte-ciels. Son altitude de 3 637 mètres en fait le deuxième plus haut stade du monde après celui de Daniel Alcides Carrion à Cerro de Pasco, au Pérou (4380m).

la-paz-bolivie-actisphere-7

Le centre-ville de La Paz vibre autour de la Plaza Pedro Domingo Murillo. Elle ressemble à s’y méprendre à celles du Pérou ou de l’Argentine.

la-paz-bolivie-actisphere-4

Autour de la place, on parcourt des ruelles colorées à l’architecture coloniale. Mais ne vous fiez pas aux apparences, là aussi des légendes perdurent…

la-paz-bolivie-actisphere-3

La “nouvelle ville”, constamment en construction, exhibe une architecture plutôt extravagante. Ici, trône une statue d’Ernesto “Che Guevarra”, éternel, et derrière lui s’affiche l’actuel président Evo Morales. Regard vers l’avenir, sourire béat, tout est là !

la-paz-bolivie-actisphere-9

La ville culmine à 3 660m, et 4 150m pour la banlieue de El Alto, ce qui en fait la capitale la plus haute du monde. S’arrêtera-t-elle ou viendra-t-elle défier la Pachamama (la Terre-Mère, chez les peuples Aymara et Quechua) encore plus haut  ?

la-paz-bolivie-actisphere-5

Si la ballade vous a plu, PARTAGEZ !

Un commentaire sur "9 instantanés // La Paz, la surprenante"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *