Chroniques gourmandes au Pérou – N°2 – Trois plats incontournables !

image

La cuisine péruvienne recenserait 491 plats différents. Evidemment, nous n’aurons pas le temps de tout goûter (quoique…) mais nous partagerons nos coups de coeurs au fil des découvertes. Pour ce deuxième volet des chroniques gourmandes, focus sur trois plats typiques de la gastronomie péruvienne.

– Le ceviche –

Il est le classique parmi les classiques. Les ingrédients de base sont des morceaux de poissons crus, du jus de citron, du poivre et du sel auxquels on ajoute, selon ses goûts, d’autres aliments comme des camotes (patates douces), du maïs ou des algues, de l’ognon rouge, de la coriandre, du céleri haché… Le poisson renferme des saveurs exceptionnelles dues au fait qu’il a mariné dans du citron vert. D’autres variantes existent à base de fruits de mer.

Nous avons adoré ce plat car il offre des saveurs vraiment nouvelles.

– Le chupe de camarones –

Cette soupe d’écrevisses est originaire d’Arequipa. Les écrivisses utilisées pour ce met du sud du Pérou proviennent des rivières des Andes. Elles sont assez énormes comme le sont d’ailleurs les fruits et légumes de la région. La sauce qui accompagne ces petites bêtes est composée d’ognons, piments, lait, oeufs battus, riz et petits pois. Autant vous dire qu’elle est très complète ! Avant de déguster ce plat, le serveur vient vous nouer une petite serviette autour du cou…

Les écrevisses ont vraiment un goût très prononcé. Ce plat est succulent mais la sauce peut s’avérer un peu écoeurante. Cela dit, c’est peut-être à cause de la taille de l’assiette…

– La rocoto relleno –

Autre plat originaire d’Arequipa, et non des moindres, le rocoto farcie. Ce piment dont la saveur se rapproche du poivron rouge (en plus épicé) se marie parfaitement avec la viande. La viande hachée est mélangée à de nombreux légumes coupés en morceaux très fins. Une dose de fromage andin coiffe le tout. Et ce n’est pas fini ! Il est souvent accompagné d’un gratin de pomme de terres (il y a plus de 2000 variétés de pommes de terre au Pérou), d’une salade et d’un autre morceau de viande (porc ou boeuf). Ne vous fiez pas à l’apparente simplicité de ce plat. Il est en réalité assez long à préparer pour conserver la saveur du rocoto.

Ce plat est un vrai coup de coeur. Nous l’avons goûté dans plusieurs restaurants et il nous est apparu à chaque fois différent.

Cette assiette est bien pour une personne ! Dans la plupart des restaurants, au petit déjeuner comme aux repas, les portions sont gigantesques. Il est très courant de rapporter le reste du plat chez soi ou de prendre un plat pour deux.

Ces trois plats sont de véritables fiertés nationales au Pérou. Cela dit on ne les retrouve pas dans tous les restaurants, loin de là. La cuisine populaire est très différente. Ces plats coûtent en moyenne de 25 à 50 soles (de 7 à 14 euros). Les restaurants populaires, fréquentés par la majorité des péruviens, offrent une cuisine plus basique à des prix allant de 4 à 8 soles (de 1 à 2 euros !). A ce prix là on aurait tort de se priver !

> Retrouvez le 1er volet des Chroniques gourmandes au Pérou : Les jus, c’est la santé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *