Brève N°51 – L’incroyable sud bolivien

image

Avant de découvrir le sud de l’Argentine, nous choisissons de parcourir la Bolivie pendant un mois. Ce pays attachant, réputé le plus pauvre d’Amérique du sud, renferme une diversité de paysages hallucinants et une population à la culture très riche.

Notre découverte commence à dos de cheval. Nous explorons les paysages rocheux et les curieuses formations géologiques. Un profond sentiment de liberté nous enivre dans la « vallée des machos » et la « porte du diable ». Nos délaissons nos montures pour une partie d’escalade dans le canyon de l’inca puis rentrons au trot dans la ville de Tupiza.

Les environs de Tupiza, à cheval

Le Salar d’Uyuni et le Sud Lipez

Nous embarquons en jeep avec un guide et d’autres voyageurs en direction du Sud Lipez. C’est parti pour plus de 1 000km de ballade en terre extrême !

Au cimetière des trains, avant le Salar d’Uyuni

Fuir le mauvais temps…

Il y a 10 000 ans, un lac préhistorique a laissé place au Salar d’Uyuni, un désert de sel qui s’étend sur 12 000km2. Nous avons l’impression d’être sur une autre planète, autour de nous le vide s’étend à l’infini. Nous découvrons d’abord le Salar sous une épaisse couche de nuages. Puis le soleil se montre enfin. Il tape fort à plus de 3 600m d’altitude mais cela ne nous empêche pas de sortir de la jeep et s’adonner à une séance photographique.

 

Fanny affronte un Dino !

Une île

Après une nuit frigorifique, c’est dans la province du sud Lipez que nous continuons notre périple.

Nous faisons halte près de nombreux lacs colorés où des centaines de flamands roses vivent librement. Les couleurs et les formes qui s’offrent à nous dépassent l’imagination. Les dizaines de volcans qui nous entourent flirtent avec les 6 000m d’altitude. Nous découvrons l’un des paysages les plus marquants de notre voyage. La « laguna colorada » est un lac rouge entouré d’une palette de couleurs composée de vert, bleu, jaune, blanc et rose.

La Laguna Colorada

Nous sommes maintenant à 4 500m d’altitude. Tôt le matin, nous allons observer de près les geysers et fumerolles puis finissons la matinée dans des eaux thermales naturelles à 35°.

Après avoir traversé le désert de Salvador de Dalí, nous prenons une dernière bouffée d’oxygène devant le volcan Licacanbur et le lac vert qui lui fait face. Notre périple continue vers Potosi. Perchée à 4 000m, elle est la ville la plus haute du monde.

 

Le volcan Licancabur

A suivre, un album complet de notre périple. Nous avons encore quelques centaines de photos à trier. Le meilleur est à venir ! 😉

  1. Vous en faites vous des choses extraordinaire alors! super article et vidéo très impressionnant de voir les volcans de si près, thank!

    Alors la Fanny jte pensais pas aussi balaise face à un Dinosaure tè la plus forte!!! je le savais!

    Et pour finir le lac est magnifique!!!

    Je vous embrasse

    Tatie Nat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *