Brève n°27 – Une semaine à oublier

image

En autostop et sans aucune difficulté, nous rejoignons la ville de Kanchanaburi, à l’ouest de la Thaïlande. La province du même nom est un vrai paradis vert parsemé de cascades et jungles épaisses.

Dès notre arrivée, nous nous installons dans un bungalow en bois au milieu d’un marais bordant la rivière Mae Nam Khwae Yai. La nature est splendide. A chaque sortie, nous faisons le plein d’odeurs, couleurs et cris d’animaux non-identifiés.

Plus tard, nous visitons le pont de la rivière Kwaï. Il est tristement célèbre pour avoir été le théâtre d’un évènement méconnu de la deuxième guerre mondiale. Ici, les japonais ont construit une partie d’un chemin de fer censé relier la Thaïlande à la Birmanie pour acheminer du matériel militaire. Près de 60 000 prisonniers de guerre des forces Alliés ont été amenés à cet endroit pour construire le pont. Ils ont été réduits à l’esclavage et ont évolué dans des conditions inhumaines, en proie aux maladies tropicales. Les musées, très bien documentés, font état des 16 000 décès parmi les forces alliés. Cette visite, bien qu’instructive, nous glace le sang.

Le lendemain, nous avons l’idée de tourner une vidéo au marché de nuit pour montrer tout ce qu’on peut y manger. Je limite mon déjeuner pour me dédier entièrement à l’exercice culinaire du soir. Nous marchons dans les allés animées en choisissant tout ce qui éveille nos papilles et en oubliant au passage les règles sanitaires élémentaires en cas de fortes chaleurs.

Malheureusement, en milieu de nuit je me réveille très mal en point. Je préfère vous passer les détails. Dès le lendemain, Fanny me rejoint. Tous deux malades, nous passons quatre jours cloués au lit à regarder Questions pour un champion sur TV5 Monde. Dehors, il fait plus de quarante degrés. La fièvre nous interdit tout mouvement. Le temps est long est nous sommes assez déçus de ne pas visiter les alentours de la ville.

Cet épisode nous a affaibli physiquement mais notre moral n’est pas affecté. Dès lundi, nous repartons à Bangkok pour de nouvelles aventures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *