Brève N°25 – Déjà six mois de voyage !

image

C’est à Chiang Mai, au nord de la Thaïlande, que nous fêtons nos six mois de voyage. Nous achevons le premier quart de notre aventure de deux ans, heureux et impatients de vivre ce qui nous attend !

Pour fêter cela, nous nous accordons une petite parenthèse. Nous nous installons dans un hôtel confortable au centre ville. Il est le théâtre d’une série de grasses matinées, destinées à nous remettre en forme. Nous prenons notre temps et goûtons à l’art de vivre thaï.

Il y a 350 temples dans la ville. A défaut de tous les visiter, nous nous promenons au hasard et tombons sur des temples en bois, d’autres dorés ou encore en ruines. Les moines y perpétuent leurs traditions dans un cocktail de musique et de couleurs. Nous mettons quelques pièces dans une machine à prédire l’avenir. On nous annonce chance et prospérité pour les semaines à venir !

La ville est très vivante. Les journées sont trop chaudes pour être actives mais dès le coucher du soleil, l’animation commence. Les marchés de nuits sont nombreux et variés. Notre préféré est celui du dimanche. C’est une véritable aventure culinaire ! Nous ne sommes pas prêt d’oublier la soupe de curry au poulet et coco, les brochettes exotiques et desserts succulents.

A ce moment, nous sommes tellement bien installés que nous ne savons pas quand nous reprendrons les chemins de l’aventure.

Mais notre halte paisible est perturbée par une nouvelle.

A la lecture de Gavroche, le seul magazine en français du pays, nous apprenons qu’un événement grandiose est organisé à Ayutthaya. L’ancienne cité royale accueille ce lundi le 10ème Festival Mondial d’Arts Martiaux Thaï. A cette occasion, tous les boxeurs honorent leurs instructeurs et les grands maîtres de la boxe thaïe pendant une cérémonie religieuse. Des combattants du monde entier viennent défier les locaux. On ne peut donc pas louper cela !

Précision importante : Ayutthaya est à plus de 700km de Chiang Mai. Nous avons tout juste 24h pour y arriver. Pour compliquer le tout, nous partons en autostop !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *