Brève N°23 – Vers le village invisible

image

C’est le pouce levé que nous décidons d’effectuer les 230km qui nous séparent de Luang Prabang. Un couple de routiers nous accueille chaleureusement dans leur demeure mobile.

Des formations karstiques s’élèvent dans le paysage pour donner une portée mystique à notre envolée. A mi-chemin, nous ne résistons pas à l’envie d’explorer les innombrables sentiers qui partent dans les montagnes. Nous descendons au village de Kiewkacham.

Nous remarquons un sentier étroit qui serpente sur les collines pour aller se perdre dans les profondeurs de la vallée. Des cultivateurs nous apprennent qu’un village se trouverait quelque part tout au bout de ce chemin. Evidemment, nous partons l’explorer. Sans carte, il est impossible de savoir si nous allons dans la bonne direction. Nous dévalons pendant trois heures les chemins escarpés. Soudain, au détour d’une pente vertigineuse, quelques cabanes en bambou se distinguent de l’horizon. Voilà enfin le village !

Un homme s’empresse de nous rejoindre avec une étrange embarcation en bambou pour nous faire traverser la rivière. Les habitants, alors occupés à leur toilette du soir, sont ébahis de nous voir débarquer. Le chef du village nous invite à manger et à dormir chez lui avec une spontanéité étonnante. Dès lors, une vingtaine de personnes ne nous lâcheront pas de la soirée. Nous effectuons notre toilette au seul point d’eau du lieu, en leur compagnie. Ils scrutent nos moindres faits et gestes pendant le repas. La barrière de la langue nous empêche de communiquer mais nous avons pour cela une technique bien rodée. Je commence à jouer de l’harmonica pour détendre l’atmosphère puis Fanny montre des photos de notre famille et notre région. Ils sont d’ailleurs étonnés devant la vigueur de nos bovins charolais !

La soirée est inoubliable. Mais tôt le lendemain, il nous faut repartir. Nous marchons sept heures sous le cagnard avec seulement un litre d’eau. A Kiewkacham, à peine cinq minutes d’attente ont suffit pour trouver un véhicule et rejoindre Luang Prabang.

Cette semaine a été très riche en rencontres et en découvertes. Le Laos est notre coup de cœur en six mois de voyage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *